Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte dans 69,00 € France métropolitaine uniquement

Enduit


Enduire un tissu fait appel au procédé de l’enduction : une matière plastique est chauffée jusqu’à devenir liquide, puis coulée sur la surface du tissu. Une fois sèche, elle forme une pellicule étanche qui bouche les « pores » du tissu. Il existe de nombreux enduits, certains naturels comme la cire, l’huile ou le caoutchouc liquide, d’autres synthétiques, comme les silicones, les résines ou le PVC. Vous trouverez même des tissus techniques enduits sur l’intérieur, une mousse de polyuréthanne servant dans ce cas à renforcer leurs capacités isolantes, thermiques et étanches.

Les atouts des tissus enduits

  • Le principal avantage d'un tissu enduit est son imperméabilité. Plastifié, il devient plus ou moins étanche et est au minimum déperlant. L'un des premiers tissus enduits modernes fut d'ailleurs inventé par l'écossais Macintosh pour créer l'imperméable britannique du même nom.
  • Un enduit fin apporte de la tenue à un tissu, alors qu'un enduit épais peut le rendre presque rigide. Ils permettent un meilleur tombé, une meilleure tenue et peuvent même empêcher le froissage.
  • Facile à nettoyer, un tissu enduit se tâche difficilement. Un coup d'éponge suffit à essuyer un verre de vin renversé ou une tâche de boue. À noter que le tissu est enduit sur une face, pas les deux : une tâche est toujours possible sur la face non traitée.

Par définition, une toile cirée est un tissu enduit, ou plus exactement une toile de coton enduite d'huile de lin. Aujourd'hui, la plupart des toiles cirées sont enduites d'une épaisse couche de PVC. Elles sont plus résistantes, plus imperméables et plus rigides. Par comparaison, une majorité de tissus enduits, hors toiles cirées, sont des toiles de lin ou de coton enduites d'une fine couche de polyuréthane. Ils sont plus souples, plus légers et plus faciles à travailler, mais peuvent froisser.

Dans quel cas utiliser un tissu enduit ?

Pour l'ameublement. Les tissus enduits résistent mieux au temps et au quotidien que les autres. Ils se déchirent moins facilement, se décolorent moins vite et puisqu'ils sont lessivables, sont aussi adaptés à une chaise de salle à manger qu'à un fauteuil de salon.

  • Pour du linge de cuisine. Qui n'a pas connu la traditionnelle nappe en toile cirée ? Plus légères et avec des motifs plus variés, les versions modernes se déclinent en nappes et sets de table. Les cotons enduits s'utilisent aussi pour des tabliers, sacs à tarte, sacs de repas.../span>
  • Pour la petite maroquinerie. Les tissus enduits sont fréquemment utilisés pour réaliser des trousses et pochettes en tous genre : école, maquillage, voyage... mais aussi sacs de voyage, de sport, de courses, de transport, besaces, cabas, sacs à main, sacs à dos, etc.
  • Pour l'habillement. Les cotons et lins enduits, souples et légers, sont les plus utilisés pour l'habillement. Ils sont généralement réservés à des vêtements de dessus comme des vestes ou des manteaux, et peuvent être doublés de jersey ou de polaire pour des vestes d'enfant. Si un tissu précise « ameublement », évitez d'en faire un vêtement !
  • Pour les loisirs créatifs. Parce qu'ils ne s'effilochent pas, les tissus enduits peuvent s'adapter à plusieurs types de loisirs créatifs pour décorer des carnets, recouvrir des boîtes, tapisser des objets, etc.

Comment coudre un tissu enduit ?

Un tissu enduit est un tissu plastifié qui nécessite quelques ajustements à la couture. Gardez en tête que plus il est épais, plus il peut être difficile à manipuler.

  • Les aiguilles : pour un enduit fin, choisissez des aiguilles Microtex, fines et pointues. Pour un enduit épais comme une toile cirée, prévoyez une aiguille de machine à coudre pour le cuir.
  • Les épingles : n'utilisez pas d'épingles, elles marqueraient le tissu tout en réduisant son étanchéité. Évitez-les ou remplacez-les par du scotch, des trombones ou des pinces.
  • Le fil : optez pour un fil à coudre polyester résistant. Plus le tissu enduit est lourd, plus le fil doit l'être lui aussi.
  • Le pied : l'enduit peut s'accrocher au pied ou peiner à avancer. Utilisez un pied Téflon, qui ne colle pas, ou un pied rouleau, qui facilite le glissement. À défaut, collez sur le dessous d'un pied de biche classique du masking tape ou du scotch de peinture ! Vous pouvez également intercaler une feuille de papier de soie, qu'il suffira de déchirer délicatement ensuite.
  • Les coutures : pour les coutures bien plates, prévoyez des surpiqures. Vous pouvez également choisir des coutures superposées ou chevauchées pour obtenir le même résultat en une fois.
  • Les finitions : sur un tissu épais ou rigide, la pose d'un biais permet d'éviter les replis. Sur un tissu fin, un ourlet rentré simple suffit, les bords ne s'effilochant pas.

Quel entretien pour un tissu enduit ?

Rangement : sur un tissu enduit, les plis prolongés marquent et deviennent irrémédiables. Conservez les tissus et les nappes roulés sur du carton ou les sets de table à plat.

Repassage : la plupart des tissus enduits ne se repassent pas. Le traitement rigidifie généralement assez pour rendre le repassage accessoire, et la majorité des matériaux plastiques ne supportent pas, ou mal, la chaleur. Si vous estimez le repassage indispensable, utilisez une pattemouille et repassez à basse température sur l'envers.

Lavage : un tissu enduit ne se lave pas ou peu, pour éviter les plis et la chaleur. Certains supportent un lavage ponctuel en machine à basse température, sans essorage. Au quotidien, un simple coup d'éponge suffit.

 

 

 


Témoignages
Chaque commande m'a vraiment satisfaite. Belle qualité de tissu ! Et merci d'accepter avec beaucoup de...
Bernadette H. - 24/09/2017 > Donnez votre avis sur le site