Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte dans 69,00 € France métropolitaine uniquement

Tissus en lin


Cultivé de la Normandie jusqu’aux Pays-Bas en passant par la Belgique, le lin est aujourd’hui utilisé dans une immense variété de domaines pour ses qualités environnementales, en remplacement d’autres fibres plus polluantes.

La petite histoire du lin

Considéré comme l’ancêtre des fibres textiles, le lin était déjà connu plus de 5000 ans avant J.-C. Très populaire dans le bassin méditerranéen, il était utilisé pour envelopper les momies de l’Égypte antique. Sa culture française débute au 12e siècle et reste aujourd’hui essentielle en Flandre, Picardie, Bretagne, Pas-de-Calais ou Normandie. De la toile rudimentaire du Moyen-Âge à la délicate batiste des siècles suivants, les tissus en lin se déclinent en sacs, cordages, draps, nappes, chemises, habillages de matelas ou de fauteuils, robes, rideaux et voilages… entre autres !

Les bons points des tissus en lin

Composé en grande partie de cellulose, le lin est l’une des fibres les plus utilisées, autant dans l’habillement que pour l’ameublement. Il fait parfois l’objet d’un véritable culte, de nombreuses marques et collections lui étant entièrement dédiées.

  • Frais et légers, les tissus de lin figurent parmi les étoffes d’été les plus populaires. Leur toucher est aérien même par temps chaud, ils laissent passer l’air et respirer la peau. Le lin lui-même est un régulateur thermique, tour à tour isolant et respirant selon les conditions extérieures.

  • Naturelle et végétale, la fibre de lin est hypoallergénique et anti-acariens. Autrement dit, elle est hygiénique et ne provoque pas d’allergies, idéale pour les peaux sensibles ou organismes fragiles.

  • Les fibres de lin sont résistantes, absorbantes, sèchent rapidement et restent solides même mouillées. Elles ne moisissent pas, rendant leur usage possible en intérieur comme en extérieur, dans des conditions rudes ou des pièces humides.

  • Les tissus en lin ne peluchent pas et ne s’abîment pas au lavage, celui-ci améliorant au contraire leur douceur. Ils offrent donc un usage longue durée, le linge de table ou de lit se transmettant souvent de génération en génération !

  • Ils sont également faciles à coudre et à travailler, utilisables pour une immense variété d’ouvrages.

Un lin qui froisse… et qui gratte ?

Le lin est aussi connu pour ses avantages que pour ses inconvénients majeurs : il froisse à toute vitesse et irrite les peaux sensibles. Vrai ? Oui, mais… De nos jours, les lins mélangés permettent de conserver tous les avantages du lin en limitant ces désagréments. Voire mieux, en profitant des avantages des fibres ajoutées ! Certains tissus en lin ne froissent pas, d’autres sont aussi doux que du coton… Quant au lin lavé, il combine la souplesse d’une fibre lavée à haute température avec un aspect froissé naturel, décontracté et particulièrement en vogue de nos jours.

Quels tissus en lin pour quel usage ?

  • La toile de lin est la plus répandue. Il s’agit d’un tissu en lin au tissage simple, plus ou moins dense. Il s’adapte à tous les usages et ouvrages, des vêtements au linge de table, de lit, de cuisine, etc.

  • Le métis utilise un fil de coton en chaîne sur une trame de lin. Il associe la douceur du premier et les qualités thermorégulatrices du second. Il est donc parfait pour le linge de lit !

  • Le chambray de lin est une toile tissée avec un fil coloré et un fil blanc pour un aspect chiné proche du denim. En lin, il permet de confectionner des chemises, robes et autres vêtements flous, ainsi que des articles de maison : pochettes, trousses, housses de coussins, etc.

  • Le crépon de lin est un tissu fin à l’aspect légèrement froissé. Léger et sans repassage, il convient aux chemises, jupes évasées, pantalons fluides, aux vêtements et au linge pour bébé.

  • Le jersey de lin, fin et fluide, est une maille tricotée et non une étoffe tissée. Elle est donc extensible et particulièrement agréable à porter en été. Légèrement transparent, le jersey de lin est souvent réservé à des hauts légers, tee-shirts ou débardeurs.

  • La percale de lin est une cousine de la percale de coton. Son armure serrée à l’aspect lisse en a fait un classique du linge de lit. La percale de lin est plébiscitée en été pour son toucher frais.

  • Le lin lavé est un lin… lavé. À 90°C, plus exactement, pour assouplir la fibre. Particulièrement populaire, il affiche un aspect naturel et devient un peu plus doux à chaque lavage. Il est avant tout utilisé en décoration et ameublement pour des rideaux, du linge de table ou du linge de lit.

  • Le lin enduit est un lin recouvert d’une pellicule légère, destinée à lui ajouter une propriété technique ou esthétique. Il peut par exemple devenir imperméable pour des nappe, des sacs ou des trousses, métallisé pour un effet mode sur des vestes ou pantalons… L’enduit lui ajoute généralement de la tenue.



 



Témoignages
qualite au rendez vous, jamais decue, toujours quelqu un pour repondre a d eventuelles questions, site...
valerie P. - 25/11/2017 > Donnez votre avis sur le site