Les critères principaux d’un tissu d’ameublement sont sa largeur et/ou son épaisseur, c’est-à-dire sa résistance.

En grande largeur, il vous sera bien sûr beaucoup plus facile de coudre du linge de lit par exemple. Ainsi, la toile à drap a une laize de 240 cm, le métis de 270 cm, et le lin peut avoir une laize de 150 cm.

Les grandes largeurs sont également pratiques également pour les rideaux, mais là vous devrez prendre en compte deux types de critères.

Certains tissus sont en effet suffisants si l’objectif est que vos voisins ne puissent pas vous épier le soir. Pour ça, une toile épaisse suffit.

En revanche, si vous souhaitez bloquer la lumière du jour afin de ne pas être réveillé aux aurores un dimanche matin de juillet, il vous faut alors utiliser du tissu occultant. Particulièrement efficaces, les tissus occultants sont composés de plusieurs couches de tissu superposées : le tissu extérieur, un autre noir pris en sandwich, et enfin une autre couche de tissu extérieur, où la couleur varie et s’adapte à vos goûts.

Tissus toile nattée

Quant à l’épaisseur d’un tissu, il s’agit surtout de savoir quel usage vous ferez de l’objet recouvert. En effet, un coussin à caler sous un postérieur, pour le dire de façon chic (tellement chic), devra être plus résistant qu’un coussin de canapé dont le but est surtout de décorer.

Tissus d'ameublement

Les Canvas Cotton & Steel sont des tissu coton/lin d’un poids de 280g/m²

Les tissus résistants ont en général une laize plus étroite. Il est difficile et rare de trouver un tissu qui allie les deux caractéristiques. Sauf le lin, toile résistante de par la nature de ses fibres. Mais on reparlera du lin plus loin, il mérite bien ça.

Un bon truc pour repérer l’épaisseur d’un tissu : le poids au mètre linéaire (ml). Un tissu peut être considéré épais à partir de 250g/ml. Attention toutefois, c’est un indicateur pas systématiquement fiable, car certaines fibres sont plus lourdes que d’autres. Par exemple, 1 ml de coton peut peser le même pois qu’1 ml de lin, mais la résistance dépendra alors de la technique de tissage et des propriétés des fibres. Par exemple, la laine peut avoir un poids au mètre linéaire élevé, mais rester souple.

LES TOILES ENDUITES ET SIMILI-CUIR

Comme leur nom l’indique, les toiles enduites sont des tissus (en général une toile épaisse de coton) recouverts d’une couche de polyuréthane. Cela en fait des tissus idéaux pour une nappe, car on peut y passer un coup d’éponge et hop ! les traces s’envolent. Les tâches peuvent cependant s’y incruster, selon l’épaisseur de polyuréthane. Plus la couche est épaisse, plus le tissu sera rigide.

Le top, c’est la toile enduite imprimée. Mais ça, c’est parce qu’on veut que notre table soit aussi coquette que nous-même.

Tissus coton enduit imprimé

LE LIN

Le lin est une fibre naturelle, dont la production est comparativement plus écologique que d’autres fibres. En effet, rien ne se perd dans le lin, tout est utilisé. Et dans des domaines très variés comme le papier, les plaquettes de frein, ou pour en extraire de l’huile. Passons les détails, mais c’est en plus un tissu idéal pour les enfants car il offre une thermorégulation : isolant en hiver, respirant en été. C’est pour cette raison qu’il est recommandé si vous voyagez dans des pays chauds.

On peut aussi l’enduire pour le rendre encore plus résistant et plus imperméable.

Tissu lin enduit

Vous trouverez aussi des lins lavés, Le lin lavé est un tissu qui a subi plusieurs étapes de lavage avec l’ajout de différents adoucissants. L’objectif est de rendre le tissu le plus doux et plus souple. Ce lavage spécifique donne au lin un aspect « vieilli ». De plus on peut les laver à 40 voir 60° en machine. Ils sont donc particulièrement adaptés pour la réalisation de linge de table.

On les utilise aussi beaucoup pour faire de la déco ou du linge de lit.

Tissus lin

Voilà, pour celles qui veulent se lancer, quelques éléments pour vous aider à choisir ! L’aspect le plus délicat dans la couture pour de l’ameublement, c’est la gestion des grandes largeurs lorsque vous utilisez la machine à coudre. Prévoyez de la place et de ne pas laisser pendre le tissu (vous pouvez poser le surplus sur une chaise), pour que le poids n’entraîne pas et ne déforme pas votre travail. Par ailleurs, pour les tissus épais, faites des essais de tension du fil et surtout utilisez des aiguilles appropriées (vous pouvez consulter cet article très utile, comme toujours, de Petit Citron).

Alors, à quand un projet de relooking intégral de votre maison et de vos meubles ?